Traversee(S) Nomade(S)

La compagnie Traversée(s) Nomade(s) propose, depuis sa création en 2006, des espaces de recherches, de questionnements, d’expériences, de créations où se croisent des artistes, qu’ils viennent de l’univers du théâtre, de la danse, de la musique, du chant, de la photographie, de la vidéo, des arts plastiques.
Ces espaces, en écoute de la parole des gens, du monde, sont toujours des espaces de rencontres, de partages, de liens, pour des aventures et des créations où se frottent, l’artistique et l’humain. La plupart des créations de la compagnie s’appuient sur des écritures du réel et sont écrites à partir de la parole de personnes conviées à ses questionnements et dans les projets qu’elle développe. Dans la volonté d’un théâtre ancré dans le réel autour de questions art/société.
La recherche et les créations de la compagnie sont aujourd’hui résolument tournées vers l’enfance et l’adolescence.
Avec les enfants, elle s’interroge autour du thème de « grandir » et elle monte différentes formes, mises en scène par Karine Fourcy : Les ailes d’Adèle, Le Palais sous la glace, Hansel et Gretel (dispositif « Saison 13 » pour la saison 2010-2011). Ces spectacles sont toujours suivis par des moments d’échanges entre les artistes (metteur en scène, comédien, danseur, musicien) et les enfants.
Avec les adolescents, la compagnie propose des créations, écrites à partir de leur parole, et interprétées par des comédiens professionnels. Elle mène aussi des actions culturelles (ateliers, laboratoires..) que ce soit dans les murs des établissements qu’ils fréquentent ou hors les murs. Ces actions se font en lien et/ou en écho avec sa recherche artistique et ses créations,
Karine Fourcy, comédienne et metteur en scène au sein de la compagnie mène une recherche avec le public adolescent depuis de nombreuses années. Pour des moments d’écritures, de chantiers, d’ateliers, à Marseille (au sein d’établissements scolaires ou dans des espaces qu’elle crée), mais aussi pour des créations qu’elle écrit et qu’elle met en scène à partir des rencontres, des interviews, des expériences menées avec eux. Ces créations sont alors interprétées par des comédiens professionnels.

Ainsi, en 2008, elle met en place une correspondance entre des lycéens issus de milieux sociaux et culturels différents, les uns fréquentant un lycée d’enseignement général, les autres, un lycée professionnel. De la matière qu’elle récolte, elle écrit et met en scène Correspondance(s), interprétée par deux comédiens professionnels, qui se joue en juin et en octobre 2008 à La Cité, maison de théâtre à Marseille. Là, elle questionne la différence et l’altérité.
Un recueil de cette expérience est édité (Edition du réel) et témoigne de ce travail.
En 2009, elle met en scène Correspondance(s) #2, création qu’elle écrit cette fois à partir d’échanges et de correspondances entre 40 lycéens de 4 établissements différents à Marseille, de paroles de professeurs, de recherches sur les différents espaces scolaires. Cette création est interprétée par deux comédiens professionnels et jouée à La Cité, maison de théâtre en juin 2009. Là, se prolonge sa recherche sur l’adolescence, la différence, l’altérité, le lien.
En 2009, également, elle décide de pousser sa recherche autour de la parole adolescente et met en place une troupe d’adolescents, sous forme d’ateliers, avec des adolescents choisis d’horizons différents, des quartiers nord et des quartiers sud de Marseille à qui elle demande de faire le choix de l’engagement. Dans la recherche, dans la parole, dans la rigueur, dans les temps de travail et sur le long cours. Avec eux, elle choisit de s’interroger sur le regard qu’ils portent sur les adultes et ainsi sur la société, le monde. Une aventure dans laquelle elle convie d’autres artistes (chorégraphe, vidéaste, ou photographe). Une création découle de ce travail, Le(s) pas comme un(s), interprétée par les adolescents eux-mêmes, et qui se joue en juillet 2009, en avril 2010, et octobre 2010 à la Cité, maison de théâtre. Ce spectacle sera repris à l’Espace Julien en 2011. Ce projet a été soutenu par La Cité, maison de théâtre et par le dispositif « IDENTITES, PARCOURS & MEMOIRE », protocole commun à la Drac et à la DRJSCS.
En 2009, elle témoigne de son travail artistique avec les adolescents au colloque annuel de la Société Française pour la Santé de l’Adolescent, autour du thème « vitalités adolescentes », réunissant un public de professionnels de la santé, sociologues, artistes, associations travaillant avec les adolescents. Elle rencontre la Défenseuse des enfants à Marseille, le président de la Ligue des droits de l’homme, l’association Image, la Maison de l’adolescent qui soutiennent son travail.
Face au succès rencontré par cette aventure, et à nouveau en partenariat proposé par La Cité, maison de théâtre, le chantier de réflexion et de création partagée « Frontière(s) » voit le jour à la rentrée 2010. Une nouvelle troupe mixte et plurielle se constitue et travaille aujourd’hui autour de ce thème.

C’est aussi en 2010, que la compagnie, sous l’impulsion de Karine Fourcy, et en cohérence avec ses questionnements autour de l’adolescent, adulte en devenir, et de sa démarche artistique, met en place un nouveau projet de création, cette fois entre Marseille et Alexandrie : D’une rive à l’autre, écriture(s) intime(s)… Là, elle souhaite s’interroger autour de l’adolescence au féminin, au travers du regard de jeunes filles, les unes vivant à Marseille, les autres à Alexandrie et mettre ainsi en échos les mémoires passées et à venir de ces deux villes.
Pour une création à venir avec deux comédiennes professionnelles, l’une française, l’autre, égyptienne. A Marseille. Et à Alexandrie.

18 Responses to Traversee(S) Nomade(S)

  1. Abdul Diviney says:

    I simply want to mention I am new to blogging and definitely savored your blog site. More than likely I’m going to bookmark your blog . You surely come with awesome stories. Regards for revealing your blog.

  2. Anonyme says:

    Traversee(S) Nomade(S) | écriture(s) intime(s) se trouve être un site réellement particulièrement sympathique, et je suis sûr que tout le monde sera en accord avec moi.

  3. Anonyme says:

    Des fois que ce ne serait pas fait, pensez à mettre Traversee(S) Nomade(S) | écriture(s) intime(s) au sein vos archives, car ceci parais être vraiment nécessaire.

  4. Morton Ellstrom says:

    Excellent article. And to be on-topic with this post, I don’t know for you girls but to me hair is really the most important aspect for my look. My hair stilist on the saloon where I go gave me for about two months ago some type of hair oil that makes my hair grow faster and thicker. I don’t want to spam this blog so, who wants to find more details can click on my nick name.Also sorry for my bad english :)

  5. www.greg-clo.com says:

    Il se trouve être de bon ton de reconnaitre que Traversee(S) Nomade(S) |Ecriture(s) intime(s) dispose d’ une interface particulièrement bien pensé.

  6. http://www.greg-clo.com says:

    Impossible de faire plus explicite, Traversee(S) Nomade(S) | Ecriture(s) intime(s) parvient à écrire simplement ce que d’autres ne parviennent même pas du tout à énoncer.

  7. Gregory Despain says:

    I just want to say I’m very new to blogging and site-building and certainly liked your web page. More than likely I’m likely to bookmark your blog . You really have great well written articles. Kudos for sharing your web page.

  8. animation drancy says:

    Il s’avère être saisissant de percevoir avec qu’elle facilité se démarque Traversee(S) Nomade(S) | Ecriture(s) intime(s) sur un thème déjà très traité sur le net. Merci !

  9. Edelnide says:

    this text is very well written, you must be a really intelligent person, keep up the good work

  10. I simply want to mention I’m newbie to blogs and definitely loved your web site. Likely I’m going to bookmark your site . You amazingly come with superb writings. Thank you for sharing with us your blog site.

  11. Sanford Groch says:

    I simply want to tell you that I’m newbie to blogging and site-building and definitely savored this web page. More than likely I’m going to bookmark your site . You definitely come with exceptional writings. Appreciate it for sharing with us your webpage.

  12. search engine optimization seo says:

    après site exceptionnel. Je vais signet traverseesnomades.com et vérifier beaucoup plus souvent. J’aime vraiment le modèle de site Web

  13. Anonyme says:

    Joli post-Nice. Je viens de tombé sur traverseesnomades.com et je voulais vous dire que j’ai vraiment apprécié la navigation de votre blog. Après tout, je vais vous abonnant à vos flux RSS et j’espère que vous écrire à nouveau bientôt!

  14. Anonyme says:

    Bonjour, j’adore votre blog traverseesnomades.com. Yat-il quelque chose que je peux faire pour recevoir les mises à jour, comme un abonnement ou quelque chose? Je suis désolé je ne suis pas familiariser avec RSS?

  15. Anonyme says:

    Son plaisir de comprendre traverseesnomades.com . Les articles ci-dessus est assez extraordinaire, et j’ai vraiment apprécié la lecture de votre blog et des points que vous avez exprimées . J’aime vraiment à apparaître en arrière sur une base régulière , poster un plus grand nombre dans le sujet. Merci pour le partage … continuez à écrire ! cordialement

  16. Anonyme says:

    Bonjour. travail fantastique . Je n’avais pas prévu cela. C’est une histoire magnifique . Merci ! Cordialement!

  17. iphoneV says:

    I came across traverseesnomades.com and i like it !

  18. baju bayi Murah says:

    Wow, awesome blog layout! How long have you been blogging for? you make blogging look easy. The overall look of your website is wonderful, as well as the content!. Thanks For Your article about Traversee(S) Nomade(S) | écriture(s) intime(s) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>